La belle vérité du consumérisme mobile

Publié dans vente au détail
Par Christina Angelopoulos le 3 juin 2016

BeautéL'industrie de la beauté est une où la personnalisation et l'expérimentation peuvent se réunir et prospérer. C'est pourquoi il n'est pas surprenant que la vente au détail de beauté aux États-Unis évolue, car les consommateurs se tournent vers la technologie mobile tout en magasinez pour leurs produits préférés. De nouvelles recherches révèlent que 45 pour cent des consommateurs de beauté préfèrent consulter leur smartphone pour obtenir des informations sur les produits alors qu'ils sont en magasin plutôt que de demander de l'aide à un associé de vente.

Alors, pourquoi le désir d'aller numérique?

Pour commencer, les clients sont déjà sur leurs téléphones. Avant même de marcher dans la porte, les clients utilisent leurs smartphones pour tous les types de micro-conversion. Ces micro-moments sont importants pour les détaillants de reconnaître, car ils peuvent influencer les décisions à tout moment pendant le processus d'achat.

Si le regard du consommateur est maintenant verrouillé sur les appareils portatifs pendant qu'il est en magasin, que fait-on pour le capitaliser?

Pour commencer, Sephora'Artiste virtuel'application mobile permet aux clients d'essayer virtuellement des milliers de leurs couleurs de rouge à lèvres pour voir lequel est bon pour eux. L'application dispose également d'un mode en magasin, qui permet au client de numériser un produit pour lire ses avis en ligne et ses évaluations. Compte tenu de cette technologie de poche, on pourrait se demander si les associés de ventes sont dans autant d'une demande comme ils l'habitude d'être.

Les consommateurs sont également gravitant vers leurs smartphones pour réduire les coûts. La recherche montre que 58 pour cent des consommateurs de beauté sont intéressés par les applications mobiles qui fournissent des offres de produits à échanger en magasin. L'application Virtual Artist de sephora peut également effectuer cette fonction. Les membres de sephora Beauté initié programme sont en mesure de voir le nombre de points qu'ils ont gagnés et de vérifier les récompenses en attente. Cela permet aux consommateurs de suivre les dépenses et de récolter les récompenses. Cette capacité de suivre les achats peut également permettre des dépenses plus efficaces. Cela est pratique étant donné que 63% des consommateurs achètent dans le but de reconstituer ou de remplacer les produits qu'ils utilisent actuellement.

Le push for Going mobile en magasin est également supporté par les entreprises qui introduisent des bornes de recharge et WiFi gratuit.

Détaillant de luxe, Neiman Marcus est le premier de son genre pour fournir des bornes de recharge accessibles et WiFi à ses clients. Neiman a également décidé d'élargir son partenariat avec son fournisseur actuel, Le ChargeItSpot, qui permet aux clients de recharger leur téléphone en toute sécurité pendant qu'ils magasinez. Cet été, l'entreprise devrait avoir installé des kiosques ChargeItSpot dans 30 de ses 42 magasins. Il s'agit d'un mouvement avantageux pour le détaillant car il pourrait augmenter le temps des acheteurs en magasin et peut-être attirer ceux qui autrement n'auraient pas marché. Si les clients sont incités à utiliser leurs appareils mobiles, il semble juste que les détaillants fournissent un espace adapté à la fois hors ligne et l'activité en ligne.

Comme les consommateurs du marché de la beauté deviennent plus dépendants de l'assistance virtuelle, plus une personnalisation de l'impact peut avoir sur les décisions d'achat en magasin. Les détaillants de beauté devraient supposer que leurs clients sont connectés à tout moment et devraient chercher à tirer parti de la recherche comportementale pour optimiser l'expérience en magasin, qui finira par stimuler les ventes. C'est une victoire gagnante.